Paysages

Paysages · 20. mai 2020
Certains d’entre nous ont eu la chance d’observer la nature, même la plus « ordinaire » en ce printemps confiné. Nos « expériences de nature » ont pris une toute autre dimension : fini les hauts sommets et les paysages exotiques, bonjour pâquerette et autre insecte. Nous avons probablement appris plus sur la Vie en ces quelques semaines d’observation qu’en plusieurs années à parcourir les sentiers. Nous avons été attentifs au moindre signe, au moindre changement de nos...
Paysages · 15. mars 2020
Les traces sont merveilleuses pour tout ce qu’elles racontent sans rien dévoiler. Elles stimulent le rêve et la curiosité. On rentre comme par effraction dans la vie d’inconnu(e)s, que la trace ne suffit parfois même pas à nommer. Quand, avec qui, pour aller où et faire quoi, dans quel état d’esprit ? Elles ne sont que la partie visible d’un roman de vie et nous font penser que même sans neige ou sans boue pour témoigner, ces traces sont partout. Elles sont dans notre...
Paysages · 07. octobre 2019
Au hasard d’un sentier cet été dans le Verdon. Cette plante dont je ne connais pas le nom raconte l’histoire de la vie. A peine une fissure dans la falaise, déjà la vie s’installe. Elle se nourrit … des générations passées, que les bactéries et microorganismes ont transformé en substrat. Ses ancêtres supportent (physiquement) cette plante, l’alimentent et l’aident à conserver une eau très rare. Ce n’est pas toujours aussi visible mais faire de la mort une vie est un...
Paysages · 16. mai 2019
Il parait que se sentir petit, appartenir à un grand tout, est un élément essentiel à la construction et à l’équilibre psychologique. Et en effet, peu d’images restent aussi présentes et paisibles en moi que celles de nos fragiles abris de toile dans ce grand Arctique. Priorités et pertinences valsent, restent les besoins vitaux, respirer, manger et boire, se déplacer, se reposer. On (ré)apprend le rythme de nos besoins et le rythme de la nature nous absorbe. Nos paysages...
Paysages · 06. mars 2019
L'hiver, la neige rend le cheminement plus intuitif et facile. Si si ! Plus de rochers, plus de buissons, on dessine sa propre trace, droite ou tortueuse, selon les reliefs du terrain et les nôtres, intérieurs. "Tracer" se fait avec les 5 sens. On goute la neige de la pointe de sa raquette ou de son ski. On l'entend crisser ou murmurer, raconter. On la voit scintiller ou se confondre avec le ciel blanc pour nous confondre dans un "jour blanc". On la touche, elle est différente chaque jour,...