Humeur · 08. janvier 2023
Bifurcations
Par leurs ramifications, ces arbres nus m’inspirent tous nos choix, petits ou grands, qui constituent notre cheminement, vers un « bout » jamais atteint ni prédéterminé. A chaque bifurcation, tous les choix sont ouverts a priori. Certains nous mènent haut vers le ciel, d’autres dans l’ombre, protégé.e des intempéries. Certains sont brefs, d’autres interminables. Certains nous mènent vers la lumière et parfois la solitude, d’autres à presque toucher les congénères qui...
Humeur · 15. octobre 2022
Murmure d'Automne
Les saisons sont climatiques autant qu’intérieures. Nous récoltons aujourd’hui les fruits d’une année d’action et d’abondance, mais déjà murmure l’hiver en nous et autour de nous. Une rafale de vent et l’arbre accepte de se dépouiller de ses feuilles pour en bâtir de nouvelles, plus tard, quand il sera temps. La chlorophylle, protéine omniprésente, prend le chemin des racines, réserve pour le renouveau du printemps. En effaçant son « vert-nis », la feuille ne change...
Paysages · 07. septembre 2022
Grandir
Cet été j’ai vu des êtres petits ou moins petits, fleurir au contact de la nature. Ces enfants et ados que j’ai accompagnés à la rencontre de la montagne m’ont émue par leur enthousiasme, leurs peurs et leurs victoires. Tout simplement par leur amour de la vie, celui que l’on perd parfois un peu de vue en devenant « adulte ». J’ai moi aussi grandi à leur contact et j’ai posé l’envie de les accompagner vers plus d’autonomie, dès l’été prochain, dans des...
Lectures · 05. juillet 2022
La main gauche de la nuit
Un roman de science-fiction pour changer, par la maitresse du genre. Sur une planète baptisée Hiver, Ursula Le Guin nous fait revisiter masculin et féminin, spiritualité et matérialité, modernité et archaïsme. Un monde où les frontières sont floues et qui ressemble un peu au nôtre si on accepte d’en voir la complexité.
Humeur · 15. mai 2021
Incertitudes
Incertitudes. Nous apprenons en ce moment, chacun à notre petite échelle, à manœuvrer dans l’incertitude. Contrôler notre environnement, réduire le risque, anticiper et maitriser pour se sentir en sécurité, nous sommes le produit de ce chemin, génération après génération depuis que nous avons dompté le feu. Mais aujourd’hui, nous ressentons notre vulnérabilité, et comble de l’incertitude pour Homo vacancius, nous ne savons pas ce que nous pourrons faire dans les mois qui viennent, planifier devi
Lectures · 14. mai 2021
Les furtifs - Alain Damasio
Alain Damasio écrit de la science-fiction pour que nous prenions conscience dans notre imaginaire le plus profond, de notre rapport à la technologie et au vivant. Son dernier roman nous rapproche des « furtifs », des êtres synthèse ultime de la vie, qui vivent dans nos angles morts et que nous peinons à voir mais pouvons apprendre à écouter. Un magnifique voyage dans notre rapport au vivant.
Humeur · 25. mars 2021
« L’énergie est notre avenir, économisons-la »
Pourquoi cette mention légale n’apparait pas aussi sur nos certificats de naissance ? Chaque forme sur cette Planète est créée et vit par l’énergie. Cette énergie est ressource, échange, mouvement, inspiration…
Paysages · 24. mars 2021
Joie
Il a fallu prendre sur nous ce soir-là pour ressortir après une longue journée de marche. Remettre les chaussures, mouillées bien sûr, les vêtements chauds, quitter la chaleur de la cabane, et partir marcher, encore, dans la nuit tombante. Pourquoi ? Pour rejoindre sur la colline, deux d’entre nous qui avaient préparé un feu magnifique. Pour partager un demi-verre de vin chaud, un silence, un chant inuit qui renouvelle l’énergie et ramène la chaleur en nous. Pour s’absorber dans...
Lectures · 17. mars 2021
Un an dans la vie d’une forêt - David Haskell
David Haskell est biologiste dans les Appalaches. Il cherche et trouve 1m2 de forêt qui l’inspire et qu’il visite chaque semaine pendant un an. Il nomme cet espace son « mandala », il apprend à l’observer dans ses moindres mouvements et détails. Un très beau récit, méditatif, poétique et scientifique, qui nous promène à travers l’insoupçonnable richesse d’un banal m2 de forêt.
Lectures · 22. novembre 2020
Emanuele Coccia est un philosophe dont vous comprendrez chacun des mots, car il nous parle de ce que signifie être vivant, de la transformation permanente de la vie avant nous, jusqu’à nous et après nous. Se nourrir, enfanter, c’est donner une nouvelle forme à cette même vie qui s'écoule comme un fil depuis la nuit des temps. « Chaque espèce est la métamorphose de toutes celles qui l’ont précédée. » S’émerveiller et faire sienne cette transformation permanente, c’est ce...

Afficher plus